Les dangers en voyage

C’est peut-être la première question qu’on se pose avant de décider d’aller visiter un pays d’ailleurs et en tout cas c’est surement celle que vous nous posé le plus : est ce qu’il y a beaucoup de bêtes/insectes, les problèmes de santé, les agressions, la corruption, la maladie du voyageur, etc. Mais qu’en est-il vraiment des dangers à l’heure actuelle ? Comment savoir que tout se passera bien ou pas ?
Quels sont les réels dangers ?

DJI_0120-4.jpg

Les dangers en voyage

Quels sont les risques et dangers quand on part en voyage ? De quoi avez-vous peur ?


- Se faire attraper par les Narcos en Colombie ?
- Se retrouver dans un tremblement de terre à Tokyo ou au Pérou ?
- Être bloqué par un typhon au Philippines ?
- Se faire arnaquer au Vietnam ?
- Finir à l’hôpital à cause d’un soucis de santé ?
- Se faire prendre en otage par la Mafia Thaïlandaise ?
- Se faire dépouiller dans une petite ruelle à Cuba ?
- Croiser un python dans les ruelles du Cambodge ?
- Attraper la tourista ?
- Se faire agresser ou vol à l’arrachée en Argentine ?
- Croiser la route de flics corrompus au Mexique ?

Ça en fait des choses, et vous savez quoi ? Sur ces 11 propositions, il y en a 7 qui nous sont arrivés, vous voulez savoir lesquels ? On vous dira tout à la fin de l’article, car on veut pas vous mettre la pression dès le départ ! Alors on vous partage notre expérience et on vous explique comment limiter les dangers ou comment les gérer ! :-)

Au Sommaire :

  1. Les risques naturels

  2. Les arnaques

  3. Les agressions, ou vols à l’arrachée

  4. Les maladies graves ou accidents

  5. La maladie du voyageur

  6. La corruption

  7. Les animaux ou insectes

  8. Le mal d’altitude

  9. Être en backpack, voyager seul(e)

Qu’on se le dise, vous avez plus de “chances” d’avoir quelques soucis en voyage qu’en restant chez vous dans votre canapé ça c’est sur, mais quels sont les vrais risques du voyage ? Est-ce que ce qu’on lit sur internet est vrai ? On va essayé de vous éclairer un peu.

Les risques naturels :

C’est le risque que l’on peut le moins controlé, celui qu’on ne décide pas. Pour le coup on a eu deux Typhons aux Philippines, dont un qui a carrément tué la moitié de notre matériel photo et vidéo et pourtant on y était à la bonne période, mais bon c’est la vie et le dérèglement climatique n’aide pas.
Conseil : De regarder les meilleurs saisons sur internet avant de partir, et de choisir en fonction. (La saison des typhons aux Philippines, mousson à Bali, séismes, etc.) parfois ça se contrôle un peu et ça peut éviter de tomber en plein dedans.

Les arnaques :

Les deux premières semaines de notre voyage, on a été naifs, on a fait confiance, on s’est confié et puis on s’est vite rendu compte qu’on s’était fait ni**** (si on peut se permettre haha). Là, pour ce cas, c’est pas compliqué “on est jamais mieux servis que par soi-même”. Ne faites pas confiance facilement aux gens, posez des questions, bataillez et ne foncez pas directement (comme on a pu le faire). Je crois qu’on apprend vraiment la chose une fois que ça nous est arrivé, ce n’est jamais bien grave (c’est une question d’argent uniquement, c’est juste le fait de se faire arnaquer qui est agaçant) et c’est souvent dans les pays “pauvres”.
Conseil : Renseignez-vous sur internet, demandez aux touristes dans votre hôtel, et ensuite avec toutes les informations, avisez, mais ne prenez pas une seule information et encore moins à celui qui vous dit “c’est super c’est pas cher blablabla”. Négociez aussi toujours, divisez par deux, si il refuse partez (soit il vous rattrape et négocie, soit repassez plus tard en re-négociant).

Les agressions, ou vols à l’arrachée :

En Amérique du Sud on nous avait prévu de faire très attention, et c’est ce qu’on a fait, on a pas pris de risques et tout s’est très bien passé alors ne vous inquiétez pas, souvent ce risque peut se provoquer sans le vouloir…
Conseil : Quand vous allez visiter des grosses villes tel que Buenos-Aires, Bogota, La Paz, etc. Surtout pas de gros bijoux (ou de bijoux tout court, même les boucles d’oreilles, et bagues), pas d’appareils photos, pas de gros sac à dos, n’ayez rien qui attire l’oeil (vos habits, vos lunettes de soleil éventuellement mais rien de plus), l’idée c’est de montrer qu’ils n’ont absolument rien à vous voler, à vous prendre. Mettez votre carte-bleue ou un peu de sous (dans le soutien-gorge pour les filles, chaussettes pour les garçons par exemple) et un peu dans votre poche. Prenez éventuellement votre téléphone pour vous localiser et faire des photos mais ne le sortez pas à tout va comme un bon touriste ! Et voilà, tout se passera bien.

Les maladies graves ou les accidents :

Ça, on ne le choisi pas, ça tombe dessous sans qu’on s’y attende, mais c’est partout pareil, chez vous ou en voyage. On espère de tout coeur que ça n’arrivera pas pour vous, mais ne vous inquiétez pas, si vous suivez nos conseils tout se passera bien. Julien a subi trois opérations de l’oeil (en Bolivie, en Colombie et au Pérou, ça rassure pas n’est-ce pas?) Et bien aujourd’hui il va très bien et les médecins et chirurgiens qu’on a croisé ont été super, certains faisaient des conférences en France, même à Bordeaux, donc des professionnels il y en a partout !
Conseil : Prenez une assurance voyage ! On vous conseil Chapka, et on avait l’assurance “Cap Aventure” et elle c’était top. Cela prend en charge vos pertes de bagages, vols, maladies, etc. Vous pouvez les appeler 24h/24 et vous êtes remboursés sous 1 mois à peine !
Dans notre cas on a été remboursé de plus 15 000 $ soit la totalité des 3 opérations ! Et normalement avec votre Carte-Bleue vous pouvez avoir les 3 premiers mois pris en charge (Via la VISA).

La maladie du voyageur :

La maladie du voyageur ne se contrôle pas forcément, certains sont plus sensibles que d’autres. Partez avec les bases niveau médicaments, un peu de Smecta dans le sac et du doliprane, ça aidera en cas de crise.
Conseil : Ne mangez pas de légumes crus, et pas de fruits sans peau ou du moins pas sans les avoir lavés à l’eau POTABLE (du style pomme fraises, etc) Préférez quand même les bananes, ananas, etc. la peau protège. Lavez-vous les dents à l’eau POTABLE (et ne buvez pas l’eau sous la douche, ou ne prenez pas l’eau dans votre bouche, ça peut paraitre bête mais c’est des habitudes et vous allez le faire sans vous en rendre compte !)
En cas de tourista, buvez beaucoup d’eau et du riz bien cuit, un bon coca-cola aussi fera du bien et vous en trouverez partout sur cette terre !

La corruption :

Là aussi, soyez sur votre garde, on a la “chance” de les croiser en Amérique du Sud et voici notre technique. Si vous louez une voiture et que vous croisez leur chemin, il y a de grandes chances qu’il vous accuse de quelque chose que vous n’avez pas fait, ou alors par exemple les phares de la voiture (ce qui était notre cas, ils doivent être allumés même en journée). Bref, soyez sympa avec eux et dites “oh je ne savais pas, je suis désolée”, ils vous demanderont certainement un petit billet pour oubliez la chose ou alors de sortir vos papiers et de montrer votre porte-feuille, là si vous montrez tout, ils vous prendront tout !
Conseil : Mettez dans votre porte-feuille seulement l’équivalent de 20 ou 30€. Comme ça dans le cas où ils vous attrapent vous faites semblant que vous n’avez que ça en ouvrant votre porte-monnaie pour donner vos papiers. Si vous avez plus d’argent, cachez-le ailleurs (votre sac à dos, etc.) de sorte à ce qu’ils ne voient pas que vous avez plus ! Dans tous les cas il vous faudra souvent leur donner un peu d’argent si ils vous arrête car ils batailleront jusqu’à vous dire de les suivre au poste.
Autre conseil, posez votre GoPro ou autre à l’avant de la voiture (comme si elle filmait votre trajet) si jamais ils disent vous avez grillé le feu ou quoi que ce soit, montrez leur la caméra et dites que tout est filmé comme ça ils verront qu’ils ne peuvent pas mentir !) Un gros plus si vous parlez espagnol à ce moment là, ou sinon faites comme on a fait une fois, faites genre de rien comprendre sans paniquer, ils en auront marre et vous pourrez partir certainement plus vite ahah. Ça ce sera à la tête du flic !
NE SUIVEZ JAMAIS DES “POLICIERS” qui vous disent de les suivre ! Ce sont très souvent de FAUX policiers qui veulent juste vous dépouillez dans un endroit paumé ! Réfugiez vous avec eux dans une boutique ou hôtel pas loin et demandez qu’ils appellent le poste de police comme ça vous verrez si c’est des vrais ou pas.

Les animaux ou les insectes :

On ne pourra pas vous dire où ils se trouvent, et franchement on pensait en croiser beaucoup plus ! A part quelques serpents en Asie et quelques gros lézards, iguane, ratons laveurs, on a rien croisé de très effrayant !
Conseil : Faites le vaccins contre la rage, vous croiserez beaucoup de chiens, et aussi peut-être des singes. Même si à priori ils ont tous l’air sympa, on ne sait jamais, s’ils vous attaquent, la rage se transmet facilement.

Le mal d’altitude :

Là encore, c’est votre corps qui vous dira si vous le ressentez plus que d’autres ou pas, comme le mal de mer ! Mais vous pouvez faire en sorte de l’éviter, ou de vous y habituer doucement. On ne comprend pas trop ce que ça peut-être quand on y a pas été. Nous même on se disait “je comprends pas tu te sens lourd ? Mais comment tu sens l’altitude ?” Vous inquiétez pas vous allez vite comprendre ahah!
Conseil : BUVEZ DEUX FOIS PLUS D’EAU ! L’altitude ne donne pas soif (car il y fait souvent froid) mais déshydrate deux fois plus vite, alors hydratez-vous ! C’est à cause de ça que Julien a fait un début d’AVC avec une occlusion de la rétine centrale de l’oeil. Bref, ne négligez pas l’altitude !
Autre conseil, prenez des feuilles de MATA, mâchez-les ou alors mettez les dans votre thé, tisane, matin et soir. Au moins pendant les 5 premiers jours à votre arrivée. Vous pouvez aussi prendre des médicaments en France avant d’arrivée en altitude. Nous nous sommes arrivés en bus alors c’est plus facile pour le corps de s’y faire, mais quand vous arrivez en avion ça peut-être plus brutal. Reposez vous et ne faites pas trop d’efforts les 2/3 premiers jours.

Être en backpack :

Vous êtes nombreux et surtout nombreuses à nous demander si voyager seul(e) ça craint, surtout en backpack. Alors honnêtement on ne pense pas (mais nous on était à deux). Il faut juste faire plus attention car seul(e), on a tendance a aller plus voir les gens et faire confiance. On ne dit pas qu’il ne faut pas faire confiance, mais on ne sait jamais sur qui on tombe et il ne faut pas suivre n’importe où n’importe qui (mais ça c’est valable partout haha). Voyager en backpack n’est pas du tout dangereux c’est comme une valise mais vous l’avez sur le dos. On peut meme dire que voyager en backpack fait peut-être plus “cheap” que en valise, alors pour ça, ça va !
Conseil : Pour votre backpack, fermez à clé (achetez un petit cadenas) celui-ci quand vous prenez le bus et que vous le laissez en soute, on peut facilement vous l’ouvrir et se servir dedans, mais on peut aussi facilement vous y mettre de la drogue ou qu’importe on ne sait jamais, on se dit toujours que ça ne peut pas nous arriver, jusqu’au jour où nous ou le voisin de la voisine à une mauvaise aventure… Aussi, à chaque pause, faites attention que personne ne parte avec, ça ne nous est pas arrivé, mais on a entendu l’histoire ! Les gens font semblant de partir avec leur sacs, mais c’est le votre ! Normal, ça se voit vite un sac de touriste. Fermez aussi votre sac à dos bien comme il faut tout le temps.

danger-en-voyage.jpg

Nos petites aventures ?


On s’est fait arnaqués en Thaïlande et Mathilde a été prise en otage ! On a eu des problèmes de santé, Julien une occlusion de l’oeil, et Mathilde plusieurs fois la maladie du voyageur, on a été bloqués par un Typhon 2 jours aux Philippines, a eu un petit tremblement de terre au Pérou, on a cru mourir 47 fois dans les bus tellement ils roulent comme des fous, on a eu aussi des petites peurs dans des quartiers en Colombie (Bogota et Medellin, certaines rues uniquement le soir) où il y avait des drogués qui rassuraient pas. On a aussi croisés des flics corrompus au Mexique, bref c’est l’aventure et à chaque épreuve, vous serez juste super fier ! Donc pas de panique, pour notre part on est encore en vie avec l’envie de voyager encore plus grande et ce sera pareil pour vous.

Pour ceux et celles qui voyagent seul(e) on ne dirait pas que c’est dangereux et risqué mais il faut faire encore plus attention notamment en Amérique du Sud pour les filles (on est plus “faibles” pour eux que quand c’est un homme). Et l’ideal c’est de savoir et apprendre quelques mots dans la langue du pays.

En général voilà ce qu’on a ressenti, en Amérique du Sud on peut se sentir en danger physique (agressions, vols, etc) et en Asie ça va être plus des arnaques, des bêtes, ou le fait de toujours devoir négocier. Pour ce qui est des maladies, elles peuvent arriver partout alors soyez prudents ! Aussi, évitez de regarder les forums ou les avis du Routard etc. sur internet, si vous les écoutez, la France est un pays dangereux, les USA aussi bref, ça dépend où, comment et pourquoi !

Si vous avez des questions, laissez nous un commentaire, et n’hésitez pas à clisser sur le coeur pour liker l’article,
Xoxo